Musashi

Le troisième homme

Une communauté fraternelle d'hommes libres et déterminés, en alternative aux pièges de la société moderne

Fondamentaux de la communauté : découvrez-les ici

dimanche 5 mars 2017

POKER FACE



Economie exsangue, système éducatif dévasté, pans entiers du territoire livrés à des bandes imposant leur loi, lâcheté généralisée face aux caïds communautaristes mais répression implacable contre ceux qui le font remarquer, justice et média d’une partialité telle qu’elle finit par en être comique, servilité face à la corruption financière de la Commission européenne, qui n’est plus seulement incompétente sur le plan économique, mais devient - sans même prendre le soin de s’en cacher - une usine d’enrichissement personnel aux mains de grands malfaiteurs.

Mais qu’importe tout ceci. Puisqu’il est si facile d’orienter le vote en laissant l’illusion du choix, d’appeler à la justice quand on est soi-même vautré dans la corruption au centuple, de perpétuer le candidat voulu, celui de la reconduite des privilèges, de l’usurpation intégrale du mérite par des coteries aux petits calculs.

vendredi 24 février 2017

DECODEX : Le niveau zéro de la déontologie



Bombardement d’Alep

Méthodologie à la façon du Decodex :

Fact-checking : un hôpital d’Alep Est, zone tenue par la résistance à Bachar El-Assad, a été bombardé par l’aviation russe et par les forces loyalistes. Plusieurs dizaines de malades alités ont été tués, parmi lesquels des enfants en cours de soin, y compris pendant des opérations chirurgicales.

Commentaire : Les troupes russes et les forces de Bachar El-Assad se livrent à des atteintes fondamentales aux droits de l’homme en Syrie, en état de catastrophe humanitaire. Ils ciblent directement et volontairement des populations civiles dans la guerre visant à écraser la rébellion contre le régime syrien.

Evaluation : Pastille rouge ou à minima orange à l’encontre de ceux qui auraient des réserves quant à l’information précédente, purement factuelle. Ceux qui nient cette réalité sont des affidés de Bachar El-Assad ou des Poutiniens en mal de régimes autoritaires, à l’encontre de nos sociétés ouvertes et démocratiques.


Méthodologie proposée par « l’Orque » :

Fait observé à l’origine : un hôpital d’Alep Est, zone tenue par la résistance à Bachar El-Assad, a été bombardé par l’aviation russe et par les forces loyalistes. Plusieurs dizaines de malades alités ont été tués, parmi lesquels des enfants en cours de soin, y compris pendant des opérations chirurgicales.


Faits interdépendants du premier fait :

- La « résistance » située dans les quartiers Est d’Alep est constituée en grande partie de combattants se réclamant de Daesh, d’Al Quaïda ou d’autres factions islamistes dures.

- Les populations civiles de ces quartiers sont prises en otage par les précédents « résistants », qui mélangent à dessein des zones civiles sensibles (hôpitaux, écoles, …) avec leurs postes militaires, selon la technique éprouvée des « boucliers humains ».

samedi 4 février 2017

Le plus séduisant de tous les monstres



De toutes les démocraties, il n’en est guère qui se soient enfoncées aussi profondément que les USA dans toutes les perversions possibles du jeu politique, mais il n’en est guère non plus qui aient laissé une totale liberté de parole à ceux qui dénonçaient les fautes de leur pays.

Les jugements à l’emporte-pièce sur l’actuelle première puissance échouent tous pour cette raison : les USA exercent la séduction du grand pêcheur qui toujours demande rédemption, du mauvais garçon qui parle sans détour de ses propres défauts.

Je ne peux moi-même me départir d’un sentiment de séduction pour ce pays chaque fois que je m’y rends. Nulle part ailleurs ne pratique-t-on l’hypocrisie sociale avec un pareil degré de sophistication, mais nulle part ne dénonce-t-on celle-ci avec une telle fermeté sans détours.

vendredi 16 décembre 2016

Waves



Je suis toute l’activité des hommes, mais je ne suis qu’un presque rien, une simple passerelle, un passage, l’essence même de l’échange.

Pour cette raison rien ne m’arrête, non par la force, mais par une douce insinuation, invisible, patiente, inexorable. Je suis comme l’eau, car quiconque veut me barrer la route ressemble à ce roi qui envoyait son armée contre la mer, avec l’ordre de stopper la marée montante. Les civilisations asiatiques ont compris mieux que toute autre ce pouvoir de l’élément fluide, plus fort que la plus dure des pierres. L’infiltration, toujours victorieuse de la confrontation.

Quiconque s’énerve contre moi et pense s’affranchir de mon courant le paie au double. Je suis ce principe de la nature qui veut que l’on n’obtient jamais rien de profond par la force. Pour que je donne, il faut donner, passer par tous mes points, il n’est pas plus possible d’y échapper qu’à une vérité de l’arithmétique.

vendredi 2 décembre 2016

Les Templiers



Non nobis domine non nobis sed nomini tuo da gloriam


Carlsen l’a emporté une fois encore, mais son noble adversaire, Karjakin, lui a opposé une résistance comme il n’en avait jamais connue. Le grand maître norvégien a senti le frisson de la défaite lors de la 8ème partie du match, avant de se reprendre et déplacer le terrain de l’affrontement vers les parties rapides, où il est quasiment inatteignable. Ces deux combattants de la boxe de l’esprit nous offrent plus d’une leçon quant à l’actualité quotidienne, en même temps qu’un salutaire recul sur celle-ci.

lundi 21 novembre 2016

Le second tour des primaires LR pourrait encore réserver des surprises, en vue des présidentielles


Le scénario suivant du second tour des primaires est à considérer, en admettant qu'il reste une simple probabilité : évitons la cuistrerie des "experts" une fois de plus débordés par le scrutin d'hier, par manque patent de proximité avec les souffrances et les espoirs des français.

Des électeurs de gauche et du FN pourraient être tentés de peser fortement sur le scrutin en faveur de Juppé, pour des raisons bien entendu différentes, mais anticipant toutes deux un coup plus loin sur le chemin des présidentielles.


dimanche 13 novembre 2016

Les nouveaux enfants du siècle : les fracassés sont ceux qui ouvrent la voie


Le nouveau livre d’Alexandre Devecchio élucide deux impressions que nous ressentons tous confusément : La France joue sa survie dans les années qui viennent et sa jeunesse - tout en étant fracassée – en appelle au plus profond de l’histoire et de la symbolique de notre pays, afin d’élever sa force à la hauteur du péril qu’il encourt. 

Ceux que nous pensions les plus écrasés et les plus désorientés, les vingt printemps de la France de 2016, sont ceux qui trouvent ces ultimes ressources, puisant leur force dans un passé millénaire que l’on a pourtant tout fait pour leur arracher.